Archives mensuelles : avril 2009

Les suggestions de saisons de « La Tsâna », au Châble !

Hier, nous avons eu le plaisir de déguster, presque en primeur, deux des suggestions de saison de l’Oenothèque-Restaurant de Terroir, « La Tsâna » au Châble (VS).

Croûte aux asperges valaisannes et sérac de Bagnes.

tsana1

En entrée (CHF 21,.-), de magnifiques asperges de Saillon, accompagnées de fines tranches de viande séchée locale, délicatement posées sur une croûte de pain, recouverte d’un superbe sérac de Bagnes, le tout accompagné d’une légère et onctueuse sauce hollandaise.

Un véritable régal, évidemment accompagné d’un Johannisberg de Chamoson 2007.

Emincé de génisse de la race d’Hérens à l’échalote confite et à la fleur de genépi, avec sa garniture de légumes et tagliatelles à la farine de seigle.

tsana2

Un émincé à la cuisson parfaite, c’est-à-dire ni trop saignant ni surtout trop cuit, d’un moelleux très agréable, joliment accompagné de cette sauce à l’échalotte et au genépi.
Et une découverte : les tagliatelles à la farine de seigle, de provenance haut-valaisanne ! La cuisson parfaite, quasi « al dente », fait ressortir ce curieux goût de seigle, qui accompagne avec délice l’émincé en question.
Un accompagnement de légumes de saison judicieux et vous avez un plat principal (CHF 42,.-) qui devrait convaincre les gastronomes les plus avertis.

Normalement ces deux plats devrait vous donner l’envie de découvrir toute la carte, qui regorge de surprises alléchantes.

Le lien vers le site de « La Tsâna » :  http://www.latsana.ch

Le Mara !

Un nouveau cépage :  le Mara !

La Station de Recherche Agroscope Changins-Wädenswil (ACW), vient d’annoncer le lancement sur le marché d’un nouveau cépages, le Mara.

Issu, comme le Gamaret et le Garanoir, d’un croisement entre un Gamay et un Reichensteiner, le Mara devrait devrait être un cépage de maturité précoce et semblerait convenir à des zones viticoles moins exposées.

le Mara

le Mara

Source : http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=26171

Ce nouvel arrivant devrait engendrer des vins colorés et corsés, intéressant peut-être, d’autres régions viticoles que le Valais.

En effet, comme ses cousins Gamaret et Garanoir, le Mara ne devrait connaîtrequ’un intérêt limité en Valais, en raison de sa précocité notamment.

On lui préfèrera largement des cépages plus « Autochtones », tels que les Cornalin et autres Humagnes rouges. Par contre, il trouvera certainement sa place chez nos proches voisins Vaudois et Genevois, entre autres.

Je ne résiste pas au plaisir de vous donner en lien, une vidéo du passage de notre Châtelain National, M. Dominique Fornage, à ce propos.

Dominique Fornage, à propos du Mara !

Nul doute, que ces propos, pourtant plein de bon sens, sauront soulever des réactions intéressantes.

avril 2009
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Conditions

Vous êtes autorisés à répondre aux articles existants, ainsi qu'à créer un nouvel article, après votre inscription. Sa publication sera soumise à un contrôle préalable Merci de votre compréhension !