Le Mara !

Un nouveau cépage :  le Mara !

La Station de Recherche Agroscope Changins-Wädenswil (ACW), vient d’annoncer le lancement sur le marché d’un nouveau cépages, le Mara.

Issu, comme le Gamaret et le Garanoir, d’un croisement entre un Gamay et un Reichensteiner, le Mara devrait devrait être un cépage de maturité précoce et semblerait convenir à des zones viticoles moins exposées.

le Mara

le Mara

Source : http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=26171

Ce nouvel arrivant devrait engendrer des vins colorés et corsés, intéressant peut-être, d’autres régions viticoles que le Valais.

En effet, comme ses cousins Gamaret et Garanoir, le Mara ne devrait connaîtrequ’un intérêt limité en Valais, en raison de sa précocité notamment.

On lui préfèrera largement des cépages plus « Autochtones », tels que les Cornalin et autres Humagnes rouges. Par contre, il trouvera certainement sa place chez nos proches voisins Vaudois et Genevois, entre autres.

Je ne résiste pas au plaisir de vous donner en lien, une vidéo du passage de notre Châtelain National, M. Dominique Fornage, à ce propos.

Dominique Fornage, à propos du Mara !

Nul doute, que ces propos, pourtant plein de bon sens, sauront soulever des réactions intéressantes.

2 réponses à Le Mara !

  • Paul dit :

    Réactions intéressantes ? Condamné, le pauvre Dominique. Pour en savoir plus, le petit reportage de Canal9:

    http://www.dailymotion.com/user/pvetter/video/x8y1sj_fornage-tsr

  • Hello Paul,

    Merci de ton passage ici et pour lien sur le reportage de Canal9 que je n’avais malheureusement pas pu voir.

    Le « procès » contre Dominique me parait parfaitement injuste, tant il est vrai que s’il y a bien une personne qui défend la passion du vin dans son ensemble, sans critère de provenance, de prix ou de Dieu sait quoi d’autre, c’est bien lui.

    Les remarques sur le Valais me paraissent intéressantes. Le Valais assume son rôle de leader de la viti-viniculture suisse, ne serait ce que par la surface occupée, ou la quantité de vins produits.

    Les autres régions en bénéficient également, car lorsqu’il s’agit de financer un projet national, par exemple, la part du Valais est proportionnelle à son importance.

    Donc si quelques valaisans pensent que certains cépages sont mieux adaptés à nos voisins, que certains autres plants feraient mieux de rester chez nous, il se trouvera toujours quelques illuminés pour crier au loup ou pour cracher dans… La soupe.

    Le fait d’apprendre à cohabiter et de proposer une répartition de certains cépages ne mérite pas de telles attaques.

    Par contre le fait de créer la discussion, lui, est toujours aussi plaisant.

Laisser un commentaire

janvier 2018
L M M J V S D
« Nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Conditions
Vous êtes autorisés à répondre aux articles existants, ainsi qu'à créer un nouvel article, après votre inscription. Sa publication sera soumise à un contrôle préalable Merci de votre compréhension !